Autonomie du Rif

Voilà pourquoi les Imazighens et plus particulièrement les Rifains ne veulent pas continuer à être traité comme des mineurs et à être marginalisé dans leur propre pays :

Les Rifains en particulier demandent leur autonomie et le fédéralisme parce qu’ils ont rien avoir avec cet Etat marocain symbolisé par ce makhzen qu’ils n’ont jamais connu d’ailleurs de toute leur histoire séculaire que depuis 1958. En plus ce soi-disant Etat au lieu d’intégrer toutes les composantes de la société, comme certains démagogues au gouvernement se plaisent à dire, il exclu la majorité amazighe de tous les établissements publics et les institutions du pays, de la fonction publique, de l’armée, de la gendarmerie, de la police, etc. Les Rifains sont victimes et du racisme et de discrimination de la part de cet Etat qui se dit arabe.

Cet Etat marocain a marginalisé leurs élites, leurs écrivains, leurs scientifiques, leurs artistes leurs chanteurs, bref tous sont exclus. Ces élites s’émancipent à l’étranger en Europe et en Amérique et quand ils obtiennent reconnaissance et respect dans ces pays d’accueil, le makhzen vient à la chasse et met en marche ces instruments ambassades, consulats et autres pour récupérer leur image.

Les Rifains ne sont pas bons pour être nommé gouverneur, ambassadeurs, consuls,... Même dans certains pays en Europe (Hollande, Allemagne, Belgique, pays scandinaves, Espagne....) ou les Rifains sont majoritaires et ne parlent que leur langue maternelle le rifain et la langue d’accueil et que fait cet Etat marocain, il leur envoi des ambassadeurs et des fonctionnaires qui ne parlent que l’arabe, parfois le français et niet de la langue tamazight et ne connaissent rien sur les Rifains ni sur les pays d’accueil !

Les Rifains ne deviennent des ministres, des ambassadeurs, des préfets, des chefs d’établissements publics, des PDG des entreprises d’Etat, etc que dans les pays étrangers ou ils ont émigré mais pas dans leur propre pays !

La moitié de Rifains est exilée, chaque famille au Rif a au moins un membre émigré en Europe. Les Rifains n’ont rien à attendre de cet Etat qui les a réprimé, de ce makhzen qui a comploté avec les colonialistes contre le Rif, de cet Etat qui les a massacré en 1958, qui a insulté leur dignité, qui a exploité leurs ressources, qui les considère comme des vaches à traire pour leurs devises qu’ils ramènent au pays ; aucun lien avec cet Etat ; les familles rifaines ne survivent que grâce aux revenus gagnés dignement par ses membres émigrés en Europe. Pourquoi appartenir à un Etat qui ne fait rien pour ma région, qui ne fait rien pour ma culture, pour ma dignité. Les devises des rifains sont investies ailleurs par cet Etat vampire. Bref, les Rifains sont plus dépendant de l’Europe que de cet Etat marocain !

Les Rifains ne sont pas dupes et ne veulent pas continuer à se faire encore avoir avec ce makhzen qu’ils n’ont jamais connu d’ailleurs de toute leur histoire et seulement que depuis 1958 et j’insiste. Pourquoi appartenir à un Etat qui m’exclu. Au Rif, tous les instruments du makhzen gouverneurs, pachas, caïds, directeurs des établissements publics sont exclusivement occupés par des gens qui se disent Arabes ; Est-ce que c’est juste ça ? Une pure occupation ou colonisation et il n’y a pas un autre mot pour décrire cette situation comme d’ailleurs l’a bien qualifié un journaliste néerlandais.....

Prenant par exemple Nador et Al-Hoceima toutes les administrations sont occupées par des gens qui ne parlent que l’arabe, trouvez-vous ça normal ? Il y aucun Rifain dans les administrations, ni les institutions civiles ou militaires de ce Maroc qui a changé d’après certains ! Et c’est la même chose dans les autres villes rifaines partiellement arabisées :Tanger, Tétouan, Larache, Chefchaoun, Ouazzan, Targuist, Taounate.....Alors que paradoxalement dans les deux villes rifaines (Ceuta, Melilla) occupés par les espagnols on trouve les Rifains partout, dans la police, dans l’armée, et dirigent les gouvernements locaux avec plusieurs ministres et responsables !

Les Rifains ont chèrement payé de leur vie à défendre leur liberté et l’indépendance de leur pays, finalement ils ont été trahit par le makhzen soutenu par les colonialistes ; n’est-ce pas Hassan II qui a commandité et a commandé les répressions et les massacres dans le Rif en 1958 et que lui même a reconnu dans son célèbre discours-insulte en 1984. N’est-ce pas Hassan qui a instauré une punition collective contre les Rifains et leur région, N’est-ce pas Hassan qui s’est vengé de leurs résistants....La liste est longue.

Pourquoi le makhzen a vidé le Rif de ses forces vives, exclu les Rifains de toutes les fonctions publiques et sans exception, sauf quelques rares fonctions publiques ou on trouve encore quelques Rifains (santé, enseignement). Les élites rifaines très qualifiées sont éparpillées à travers l’Europe et on parachute dans leurs régions des gens qui ne connaissent rien à leur culture, ni aux coutumes, ni aux traditions ni à la langue tamazight.

Les Rifains considèrent tous ça comme une insulte à leur dignité et un mépris. Les Rifains ont attendu trop longtemps et des promesses qui ne se sont jamais concrétisées. La solution est de prendre leur destinée en main. Les Rifains n’ont rien à attendre de ce makhzen. Pourquoi appartenir à un Etat qui n’a rien avoir avec moi, avec mon histoire, qui ne me reconnaît pas, qui m’ignore, qui ne me représente pas.
Source : Irifien.com