Culture & Traditions

Chacha, le rifain rêveur et courageux, de retour chez lui dans le RIF

sam, 2016-07-02 21:02 -- Fadma
Chacha, le rifain rêveur et courageux, de retour chez lui dans le RIF

Le célèbre écrivain daghestanais Rassoul Gamzatov a inscrit à l’entrée de sa maison la phrase suivante : « A toi le passant, si, sur ton chemin, tu passes prés de ma maison sans que tu n’y entres pas, que la neige et le tonnerre s’abattent sur ta tête ». Dans le même ordre, dans le cas de notre ami Chacha on peut dire ce qui suit en paraphrasant cette inscription : « Toi le rifain libre si tu es de passage par Amsterdam et tu ne fais pas un détour par chez moi, je ne te pardonnerai pas «

Amagar n Tafsut : l'accueil du printemps amazigh

mar, 2013-03-05 18:22 -- Fadma
Amagar n Tafsut : l'accueil du printemps amazigh

Le 1er mars est une date importante dans la mémoire collective des Algériens, du fond de leur souvenance ressurgit l’arrivée du printemps telle qu’elle était célébrée par les aïeux !
Cette survivance culturelle revêt aujourd’hui les formes de la modernité sur fond de gestes rituels perpétués par la tradition. D’El Kala à Maghnia, du Djurdjura au Hoggar, Tafsout est acueillie avec fébrilité en communion avec l’esprit des ancêtres Imazighenes !

L'image poétique dans l'œuvre de Lwalid Mimoun

sam, 2010-08-21 23:33 -- Fadma
L'image poétique dans l'œuvre de EL Walid Mimoun

"Toute société se révèle à travers sa culture, or la littérature constitue l’un des volets les plus importants de cette dernière; elle exprime des valeurs, en véhiculant la vision du monde; elle instruit sur les fibres sensibles des ses dépositaires". "Dans la culture amazighe, comme dans toute culture liée à l’oralité, la poésie est un miroir fidèle qui reflète l’imaginaire collectif et individuel. Dans les sociétés de tradition orale, l’importance de la poésie comme témoignage historique est plus grande encore car c’est le seul document authentique dont on dispose souvent.

Questions autour de la tradition amazighe

lun, 2010-08-02 18:27 -- Fadma
Questions autour de la tradition amazighe

I.- La tradition nord-africaine est née amazighe, elle se fait un mouvement culturel à travers les siècles, depuis la nuit des temps, sur une terre méditerranéenne. Les noms d’auteurs que nous allons étudier sont analysés comme appartenant à leur espace d’origine. Leurs origines sont plus des racines géographiques que l’incertain arbre généalogique.

La désertification culturelle

sam, 2010-07-10 16:23 -- Fadma
La désertification culturelle

La désertification est un phénomène naturel qui a pour origine les variations climatiques et les conséquences de l’activité humaine. Ce mot décrit une aridification locale entraînant la dégradation des terres et des sols et menant à des conditions biotypes de type désertique. Ce processus laisse derrière lui un sillage de détresse, d’uniformité de paysage, de disparitions en chaîne et d’anéantissement de la biodiversité.

La culture amazighe entre le sérieux et l'ironie

sam, 2010-07-10 16:19 -- Fadma
La culture amazighe entre le sérieux et l'ironie

Il est évident que, pour tous les Etats consciencieux et responsables dans le monde entier, la politique est la science qui s’intéresse aux affaires de l’Etat, de son gouvernement et, généralement, au devenir de l’être humain. Elle fait preuve d’habileté et de calcul de manière à mener les affaires de l’Etat au succès. Chez nous, l’Etat met en œuvre une stratégie pour parvenir au résultat correspondant à ses intérêts, il prépare une tactique qu’il met entre les mains d’une élite favorisée pour conserver le pouvoir et il sait retourner la situation délicate à son avantage!

Fatima n Mubeh'rur, les merveilles du Rif

dim, 2009-10-25 21:30 -- Fadma
Fatima n Mubeh'rur, les merveilles du Rif

Née en 1910 à Ayt ëdifa, dans la région des Ayt Weryaghel (province d’Al Hoceima), le pays de son père. Quant à sa mère, elle est originaire des Ayt εziz près de Tamasint. Belle était encore toute petite quand ses parents se séparèrent à cause des conflits qui opposèrent son père à sa belle-famille en Ayt εziz. A cette époque (1910-1921) le Rif vivait des conflits tribaux (Leεdawat). Leur maison paternelle à Ayt ëdifa fut brûlée, à cause d’une histoire de vengeance. Elle quitta son village en compagnie de son père pour émigrer chez les Ayt Yetteft :

TWIZA (ou tradition amazighe de solidarité active)

lun, 2009-05-25 23:20 -- Fadma
TWIZA (ou tradition amazighe de solidarité active)

Encore aujourd’hui, la soixantaine bien passée, je garde de très bons souvenirs des Tiwizi de jadis. Le terme Tiwizi existe dans toutes les variantes de notre langue amazighe en Afrique du Nord. Tiwizi est aussi l’intitulé de journaux et revues amazighes, l’emblème des associations et des ONG aussi bien au Maghreb qu’à l’étranger.
Le substantif Tiwizi appartient donc à notre patrimoine linguistique collectif amazighe.

Al Hoceima dans les élégies rifaines

mer, 2009-04-08 23:33 -- Fadma
Al Houceima dans les élégies rifaines

Du mot anxiogène au pressentiment poétique de l’abîme.
A regarder de près l’image d’AL-Houceima dans la poésie moderne rifaine, on en conclut immédiatement que cette ville fait l’objet de plusieurs textes où les mots, lorsqu’ils ne constituent pas des champs sémantiques de «vénusité», basculent irrévocablement dans l’expression de la «plainte» et se répandent en lamentations. Les mots gémissent, soupirent, sanglotent, pleurent, crient, dénoncent… De leur tissage affligeant, naissent alors les élégies rifaines où la ville devient un être souffrant, mourant; un être trahi, traqué, policé, amputé…
Bref, un cadavre séchant au soleil, aux pieds de montagnes figées: terrible silence d’un espace où le Rif est «né».

Azwag di izran n Arrif

dim, 2009-04-05 01:30 -- Fadma
Azwag di izran n Arrif

Mammec tesnem, timazighin d imazighen di Yarrif ira qqaren izran, nigh teoyaren izran. Izran a ssawren x wattvasv n ighezdvisen n tudart d imxumbar iteddaren imezdagh n Arrif. Macca deg iseggusa ineggura, izran trahen ad weddvaren, minzi mkur tamghart nigh aryaz itmettan, uca tiri yessen izran; amecnaw ijjet n tdellist ikemdven.
S manaya, rxedmet i din zzat negh nettat ixess anegh ad nesmun marrva min iqqnen..

Pages

S'abonner à Culture & Traditions

Social


© 2005 Imazighen La richesse des productions d'un champ n'est pas à raison de son étendue, mais de sa culture.
Follow in Bloglovin