Tamazight

Les bienfaits du Ramadan
Dans sa sagesse infinie, ALLAH a prescrit à Ses créatures les règles inaltérables leur assurant une vie digne dans ce monde et la félicité dans l’Au-delà. Parmi ces règles, figure le jeûne qu’il a ordonné aux communautés successives de croyants. Loin de se réduire à l’abstinence alimentaire, le jeûne exige de l’homme la mobilisation de tout son être. L’observation extérieure des règles du jeûne doit s’accompagner d’une maîtrise des sens et plus particulièrement de la langue.
Hhadh'Hum, la chef de guerre
En 1952 mon grand-père maternel m'a raconté l'histoire d'une femme amazighe Hhad'Hum qui était chef
Henné et croyances populaires amazighes
Le henné à un double langage, celui de la séduction et de la magie à travers les différents rituels.
Ramadan : Les bons aliments à manger
«Adopter une alimentation saine et équilibrée, boire beaucoup d’eau, éviter les excès de sucres rapi
La poésie des devinettes berbères qui charme l’oreille
Comme toutes les formes brèves, les « tihuja n twafitin » ou « tinfas » constituent un moyen de communication rendant possible la prolifération de la littérature dite « orale ». Les devinettes amazighes (berbères) jouissent d’une double prépondérance: d’un côté la forte présence d’une forme particulière se distinguant par l’instauration d’éléments constants reflétant la forme dialoguée (question-réponse) et la richesse ....
Porteuses du patrimoine culturel amazigh vieux de 5.000 ans : Les femmes ont toujours été de parfaites médiatrices
La culture Amazighe, substrat incontournable de la culture marocaine (voire nord-africaine et universelle), englobe toute une vision de voir et d’exprimer le monde depuis l’ère néolithique jusqu’à nos jours. C’est une culture qui dépasse la langue, qui s’inscrit dans l’art, et qui englobe l’être marocain tout entier. Au centre de cette culture réside la femme marocaine. Les femmes marocaines, parlant ou non l’Amazighe, sont les porteuses par excellence du patrimoine culturel Amazighe, vieux de plus de 5 000 ans. Elles sont les principales détentrices d’un patrimoine qu’elles ont su préserver et qu’elles continuent de transmettre de génération en génération. Ce savoir millénaire issu de l’observation de la nature, de ses cycles et de ses manifestations que les femmes...
Tamazight et les technologies de l’information
Quand j'étais élève à l'école primaire, malgré que les divers cours étaient dispensés dans des langues qui nous étaient inconnues dans une région exclusivement amazighophone, nous continuions de parler entre nous le tamazight en classe et même expliquer nos leçons, chez-nous, dans cette langue que ce soit pendant ou hors des cours. Je me suis rendue compte assez vite que le cours de mathématiques par exemple est un cours qui ne dépendait pas de la langue utilisée pour l’enseigner. Il aurait suffi de trouver les bons mots amazighs pour désigner les objets qui constituaient la leçon et le tour est joué. Cependant, la chose précède le mot qui la désigne et la langue doit suivre justement les choses à désigner et non le contraire.
Pour la mémoire de la République du Rif
Le dimanche 6 août 22006, le Docteur Omar El Khatabi est mort suite a une longue maladie.

Il était le dernier fils de Abdeslam El Khatabi compagnon et oncle de
Abdelkrim Khatabi et M'Hamed, qui ont lutte contre le colonialisme
espagnol et francais au Maroc et fonde La République du Rif.
AL HOCEIMA: la perle de la méditerranée; la ville, aussi, de la douceur de vivre.
De la reprise de la production des signes dans la culture amazighe
[b]Une culture vouée à la disparition[/b] La production des signes (linguistiques, littéraires, arti