Idir & Imetlaâ / Tarwa n Cheikh Mohand / Al Walid Mimoun

Sun, 2009-10-25 20:33 -- Fadma
Date: 
Fri, 2009-11-20 15:30

Introduction : L’identité amazigh (ou berbère) et la diversité culturelle au Maghreb et dans la migration (FR)
Débat avec Ahmed Boukous (recteur de l’IRCAM, linguiste et sociologue spécialisé dans la culture amazigh), Abderrahman El Aissati (Université Tilburg) et Idir. Modérateur : Labib Fahmy.
Concert : Idir & Imetlaâ/Tarwa n Cheikh Mohand/Mimoun El Walid
Idir est né dans une famille berbère en Kabyle au milieu des années ’50. Le chanteur est engagé et traite du destin de la population berbère. Ses chansons parlent d’amour, de culture berbère, d’expulsion et d’immigration. Contrairement aux grands orchestres des années ’40 et ’50, Idir limite son instrumentation à quelques instruments à cordes et une voix. Idir fait de la scène depuis plus de trente ans et son talent musical l’a amené à croiser des artistes venus d’autres horizons tels Manu Chao, Dan Ar braz, Karen Matheson, Zebda, Maxime Le Forestier et Jean-Jacques Goldman. Idir établit une symbiose unique entre sa propre musique et celle du monde entier.

L’ensemble cosmopolite Imetlaâ interprète la musique berbère traditionnelle du Rif, tout en s’inspirant de sons et de styles musicaux du monde entier. Pour le Festival Moussem, Imetlaâ s’associe aux plus célèbres troubadours du Rif (Imedyazen), Tarwa n Cheikh Mohand, et explore la riche tradition musicale d’Afrique du Nord. Imetlaâ expérimente aussi avec le chanteur engagé Mimoun El Walid, qui s’est largement fait connaître comme chanteur-compositeur dans le monde berbère et en Europe.

Lire ici :

http://www.fadma.be/modules/news/article.php?storyid=68

Lieu: 
Rue Ravenstein 23 1000 Bruxelles

Social


© 2005 Imazighen La richesse des productions d'un champ n'est pas à raison de son étendue, mais de sa culture.
Follow in Bloglovin